Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2012

Yggdrasil, l'arbre des origines de Françoise Rachmuhl et David Lozach

Dans la rubrique des mythologies, j'ai indéniablement un petit gros faible pour la mythologie nordique. Je serais bien incapable de vous dire pourquoi (un obscure fantasme des guerriers chevelus et poilus ? un passé métalleux mal digéré ?), mais le faible est là. Et évidemment, l'ami qui m'a prêté le livre que voici l'a bien compris. C'est donc totalement à l'impro sur l'impulsion de ce prêt que j'ai bouquiné ce récit mythologique cette aprem, emmitouflée sous un plaid comme il se doit en novembre - avec chat et thé, comme il se doit aussi.

 

2862273465.08.LZZZZZZZ.jpg

Yggdrasil, l'arbre des origines de Françoise Rachmuhl et David Lozach, ed. Alternatives, 2002, 94p.

 

Alors rien de nouveau sous le soleil ici puisque Françoise Rachmuhl reprend la création du monde racontée dans les Edda : A l'origine de tout, Yggdrasil, le grand frêne, l'arbre cosmique dont les racines s'étendent jusqu'à Nifhelheim, le monde des glaces et Helheim, le royaume des enfers. En son centre, Midgard - terre du milieu - abritent les hommes et au-dessus des hommes (comme toujours), Asgard et le Vahlalla, royaume des dieux et paradis des vaillants guerriers escortés par les Walkyries.
Le panthéon nordique a ceci de particuliers que les dieux sont mortels. Aussi, tôt ou tard, ils mèneront le combat final face à Fenrir, le loup monstrueux fils de Loki, et tous, y compris Odin père des dieux, périront. Alors restera Yggdrasil et l'univers recommencera un jour, ailleurs, autrement.

 

2949023775_1_3.jpg

 

 

Tout portait à me plaire et pourtant, je ne suis que moyennement emballée à tous niveaux :
La plume de l'auteur, tout d'abord, n'apporte pas grand chose, selon moi, à ce récit mythologique. Je n'y ai trouvé rien de particulièrement émoustillant même si c'est loin d'être mal écrit. Je me suis simplement dit qu'honnêtement, tant qu'à lire un conte de mythologie scandinave, autant aller à la source que de lire ce livre (sans offense hein, juste en toute honnêteté).
Quant au graphisme, je n'y ai pas non plus été sensible. Je précise ici que la collection Grand Pollen dans laquelle est édité cet ouvrage a pour très chouette particularité de lier texte et création graphique originale. Mais je n'ai pas été réceptive au coup de pinceau et de plume (puisqu'il est également question d'illustrations calligraphiées ici) de David Lozach (je n'ai d'ailleurs trouvé aucun de ces travaux sur le web pour illustrer mon article, j'ai donc piqué un autre Yggdrasil)

Rendez-vous manqué pour moi, donc.
Cela dit, je vais aller ressortir mes Edda de ce pas !

 

challenge mytho du monde.pngEt puis ni vu ni connu, ça explose mon compteur pour le challenge Mythologies du Monde chez Cottage Myrtille, youhou !

23/03/2012

Semaine de la presse #2 : Hors Cadre[s] à l'honneur !

Deuxième édition (pour ma part) de la presse à l'honneur à l'occasion de cette semaine spéciale.


Cette fois, on se régale de graphisme avec Hors Cadre[s] !


Pour tout avouer, ma connaissance de cette revue est très récente : je suis tombée dessus par hasard à la biblio (en secteur jeunesse, c'est dommage d'ailleurs, je pense qu'elle rate du public en étant classée là-bas) mais elle m'a tellement flashée que je profite de l'initiative d'Hérisson pour vous en dire deux mots et vous inciter à aller y jeter un coup d'oeil !

 

9782358710268_1_75.jpg

 

 

 

C'est quoi ? Des explorations, des regards croisés entre critiques et créateurs sur la production contemporaine mêlant textes et images, qu'elle concerne un public adultes ou jeunesse. Vous y trouverez de tout (des zooms sur un auteur ou une oeuvre, des études critiques, des réflexions créatives) sur un thème donné (le numéro actuel traite de l'illustration des contes) mis en page d'une manière extrêmement soignée et inventive. Hors Cadre[s], c'est à mi-chemin entre la revue de haute volée et le Beaux-Livres léger et accessible.

C'est comment ? Pointu, attractif, lumineux et d'une grande qualité éditoriale. Mais n'ayez pas peur hein, ce n'est pas réservé aux "artistes", c'est pas bourré de vocabulaire pompeux et incompréhensible, point du tout. Simplement, ici, accessibilité rime avec qualité et vous conviendrez que c'est assez rare pour être noté.

C'est quand ? Hors Cadre[s] est bi-annuel avec une parution en mars et en octobre.

C'est où ? Dans toutes les bonnes librairies et sur http://www.revue-horscadres.com/hors-cadres-intro.swf pour s'abonner, acheter un ancien numéro ou trouver un point de vente.

C'est combien ? Le numéro en cours coûte 12€, Un ancien numéro, 11€ et l'abonnement d'un an, 20€.

 

 Allez jeter un coup d'oeil sur cet univers d'élégance et de créations, c'est sans pareil et ça fait rêver! (et puis, c'est probablement dispo chez toutes les bonnes biblio)

 

59834154_p.jpg

59834244_p.jpg

 

presse.jpg

16/12/2011

24 contes pour attendre Noël

51kYk2ZFZzL._SS500_.jpg

24 contes pour attendre Noël racontés par Anne Lanoë, ed. Fleurus

 

A chaque jour de l'Avent correspond une histoire à lire en famille. Des contes, des mythes fondateurs, des récits traditionnels, des légendes d'ici ou d'ailleurs... - tous réécrits par Anne Lanoë pour ne pas excéder 3 pages et ainsi être lu d'une traite, au coin du feu.

Le principe est une très bonne idée pour les plus jeunes mais j'avoue que mon regard d'adulte à regretter les réécritures à ellipses. Quel dommage de voir le fameux Conte de Noël de Dickens, entre autres, ainsi esquinté. J'ai malgré tout découvert quelques jolis histoires comme Le rêve de Noël de Becky ou Snegourotchka que je vais garder dans un coin et réutiliser en temps voulu.

L'objet livre est par ailleurs d'un grand format et joliment illustré ; les petits pourront ainsi suivre la lecture en même temps que les grands. Pour ma part, je n'ai pas d'enfants, mais un petit compagnon s'est quand même glissé avec moi pendant la lecture, aha (il s'est fait charmer par le joueur de flûte de Hamelin, le coquin).
Bref, un avant-goût mignon de Noël.

 

contes,noël

 

 

 

contes,noëlChallenge La Magie de Noël

4/?

09:00 Publié dans Challenge, Contes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : contes, noël