Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2018

Poirot joue le jeu d'Agatha Christie

hercule poirot,détective,agatha christie,whodunit,policier,polar,enquête,meurtre,mystère,moustache,écrivain,ariane oliver,ariadne oliver,jeu,chasse à l'assassin,mois anglaisPoirot reçoit le coup de fil inopiné d’Ariane Oliver tandis qu’il dicte des lettres à Miss Lemon. Celle-ci lui demande de la rejoindre instamment dans le Devon, à Nasse House, où elle organise une chasse à l’assassin à la demande de Sir George. Elle reste très évasive auprès de Poirot qui, de bonne composition et flairant l’affaire, la rejoint sans discuter. A l’arrivée, il découvre une société éclectique – un architecte, un couple en villégiature au bord de la crise de nerfs, une secrétaire efficace mais un poil aigrie, un propriétaire nouveau riche, sa femme belle mais simplette et superficielle et l’ancienne propriétaire âgée  - noyée sous les préparatifs d’une kermesse et sous les flots de touristes étrangers qui traversent les jardins sans autorisation. Aucune affaire n’attend Poirot. A la vérité, Ariane n’a qu’une impression étrange. Elle ne sent pas cette chasse à l’assassin qu’elle a elle-même organisée. Il lui semble qu’on en a orienté, à son insu, la direction pour une raison précise et peu réjouissante. Et pour cause : quelques heures après le départ de la chasse, une jeune fille est assassinée - celle, précisément, qui devait jouer la victime du jeu - et la femme de Sir George, Hattie, est introuvable… C’est alors à Poirot de jouer, sauf qu’il est aussi dubitatif que les autres sur ce coup-là.

Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas vautrée complaisamment dans un Agatha Christie et ça fait du bien ! J’avais un assez bon souvenir de cette enquête dont j’ai vu l’adaptation avec David Suchet mais sans me rappeler la fin. J’avançais donc en terrain connu avec la pointe nécessaire de suspens pour tourner avidement les pages. Poirot, dans cet épisode, est particulièrement aimable et presque humble (« presque » tout de même, il ne faut pas pousser mémé) et il fonctionne à merveille avec son amie Ariane Oliver, d’une exubérance follement amusante. C’est un personnage que j’adore, miroir ironique et très second degré d’Agatha Christie, toujours prompt à lancer des réflexions qui font mouche au milieu d’élucubrations qui perdent tout le monde (sauf nous).

L’idée de ce roman est tout simplement alléchante : une mise en abyme du crime. Ce qui ne devait être qu’un Cluedo géant pour divertir riverains et vacanciers du Devon se transforme en véritable meurtre dont le mobile reste opaque un bon moment. Connaissant déjà les éléments clés de l’enquête, j’ai pu repérer mine de rien les indices disséminés par l’auteure au fil du récit. Ils sont suffisamment bien dosés pour permettre au lecteur de se faire une idée, voire plusieurs successivement, sur le meurtrier et le mobile, et ainsi s’approcher du twist final, sans jamais tout découvrir pour autant. Poirot lui-même reste dans le flou une bonne partie du temps, d’ailleurs, et ce n’est pas désagréable de voir notre détective moustachu préféré patauger un peu dans la semoule lui aussi ! On est donc appâté mais jamais rassasié avant la fin : c’est à peu près tout ce qu’on demande à un whodunit classique tel que celui-ci. 

 hercule poirot,détective,agatha christie,whodunit,policier,polar,enquête,meurtre,mystère,moustache,écrivain,ariane oliver,ariadne oliver,jeu,chasse à l'assassin,mois anglaisLe mois anglais chez Lou et Cryssilda

 

iframe src="http://www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Flapetitemarchandedeprose.hautetfort.com%2Farchive%2F2018%2F03%2F21%2Fpoirot-joue-le-jeu-d-agatha-christie-6036201.html&layout=button_count&show_faces=false&width=50&action=like&colorscheme=light" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" style="border:none; overflow:hidden; height:30px">

Commentaires

Je me dis toujours que je lirais ou relirais Agatha Christie quand je me serais cassée une jambe ou quelques chose comme ça .... Je devrais peut-être me décider plus tôt :)

Écrit par : lcath | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Ça se lit aussi très bien dans d'autres circonstances ! Tu devrais en effet essayer ;)

Écrit par : Lili | 09/06/2018

C'est pas mal, même si ce n'est pas le meilleur. Ca fait longtemps que je n'en ai aps lu mais j'en lis régulièrement. Je ne sais pas s'il m'en reste à découvrir...

Écrit par : maggie | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Oh, vu la production pléthorique d'Agatha Christie, il doit bien t'en rester, tout de même !

Écrit par : Lili | 09/06/2018

oh vraiment chouette de ne pas se souvenir de la fin...oui HP reste mon prefere de AC....j'adore...;)

Écrit par : rachel | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Je n'arrive pas à lire de roman de Christie sans lui depuis quelques années. Même Marple passe de moins en moins bien. Clairement, c'est Poirot que j'aime dans ses romans !

Écrit par : Lili | 09/06/2018

A rajouter sur ma PAL, car je suis fan de Poirot

Écrit par : Lilas | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est un bon cru Poirot !

Écrit par : Lili | 09/06/2018

Je n'ai pas lu ce roman mais je me souviens de cet épisode télé.
C'est drôlement bon !

Écrit par : Syl. | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Oui !

Écrit par : Lili | 09/06/2018

Il est dans ma longue PAL d'Agatha Christie et celui-ci a une saveur particulière car j'ai visité "Greenway House" la maison de vacances Agatha Christie et elle s'est inspirée de son local à bateau pour l'intrigue et la série avec David Suchet a été tournée là-bas ;-)

Écrit par : enna | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Oh, quelle chance d'avoir vu ce lieu en vrai ! Je me rappelais, en effet, qu'elle s'était inspirée de cette maison pour son roman.

Écrit par : Lili | 09/06/2018

Les AC,pas de souci, je les ai tous lus. Désolée, mais ceux avec A Oliver ne sont pas mes préférés. Mais ça reste une lecture plaisante, c'est sûr

Écrit par : keisha | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Mais tu n'as pas à être désolée, voyons. Je ne suis pas une puriste d'Ariane Oliver ;)

Écrit par : Lili | 09/06/2018

oui, je me souviens du téléfilm ! :-) très chouette

Écrit par : FondantGrignote | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Un bon divertissement :)

Écrit par : Lili | 09/06/2018

Je ne connais pas ce roman et je n'ai pas encore vu l'adaptation avec David Suchet, mais c'est prometteur :) :)

Écrit par : Alys | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Ça devrait te faire passer un bon moment !

Écrit par : Lili | 09/06/2018

Toujours un plaisir de relire cette chère Agatha !

Écrit par : Hélène | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Exactement !

Écrit par : Lili | 09/06/2018

Ah là là je ne lis pas assez Agatha Christie ! Mais aujourd'hui j'ai enfin retrouvé le roman que j'avais commencé il y a quelques mois. J'avais perdu mon exemplaire dans les abîmes de ma PAL et je vais enfin pouvoir découvrir le fin mot de l'histoire !

Écrit par : Lou | 07/06/2018

Répondre à ce commentaire

Je n'en lis pas beaucoup non plus et ce n'est pas plus mal : en toute franchise, ça ne casse pas non plus trois pattes à un canard alors en lire trop, ce serait frôler l'overdose ! Un peu de temps en temps, c'est le bon dosage pour apprécier pleinement la détente neuronale que ça occasionne.
Tu me fais rire avec ton exemplaire perdu dans le dédale de ta PAL héhéhé !
J'espère que cette lecture, qui aura nécessité tant de recherches au milieu de tant de bouquins, te plaira comme il se doit !

Écrit par : Lili | 09/06/2018

J'aime bien l'actrice qui joue Ariane dans les adaptations avec David Suchet. J'ai sans doute lu ce Poirot dans ma lointaine jeunesse, je le note pour une (re)lecture-plaisir.

Écrit par : Anne | 10/06/2018

Répondre à ce commentaire

Moi aussi, j'aime beaucoup cette actrice :)

Écrit par : Lili | 12/06/2018

J'ai vu très peu d'adaptations d'Agatha Christie, donc les risques de spoilers sont limités avec moi, mais maintenant que j'ai lu beaucoup de ses titres les plus connus, j'en cherche d'autres qui sont réussis. Cette idée de crime dans le crime a l'air vraiment intéressante.

Écrit par : Lilly | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est vraiment ce qui m'a plu : l'idée de la chasse à l'assassin grandeur nature et de la mise en abyme que cela crée. Et ma foi, ça marche plutôt bien !

Écrit par : Lili | 13/06/2018

Écrire un commentaire