Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2020

Avril enchanté d'Elizabeth Von Arnim

avril enchanté,elizabeth von arnim,le mois anglais,vacances,italie,château,amitié,féminité,mariage,amour,libertéOn attaque très fort dès la première page avec une annonce aux petits oignons dénichée simultanément par Mrs Wilkins et Mrs Arbuthnot dans le Times : un château médiéval italien est à louer sur les bords du golfe de Gênes pour le mois d'avril. Comment résister ? Non, mieux : Pourquoi résister ? C'est bien ce que se disent nos deux amies - qui ne l'étaient pas avant cette annonce, mais les rêves rapprochent - qui sont l'une et l'autre empêtrées dans des mariages et un quotidien décevants, sans parler du temps anglais déplorable. Malgré quelques scrupules vite balayés, elles réservent le château, font à leur tour paraître une annonce pour recruter deux nouvelles compagnes : Lady Caroline Dester, une beauté fatale qui en a marre de l'être, et Mrs Fisher, une vieille veuve un poil psychorigide. Les débuts sont un peu tendus, évidemment, tant les personnalités des quatre dames sont dissonantes mais rapidement, la magie de l'Italie opère, non sans une pointe de piquant, bien entendu.

Comme le dit si merveilleusement ma copine Ellettres, dont je vous encourage à lire le billet, Elizabeth Von Arnim invente ici le roman feel good de bon goût. On ressort instantanément rasséréné de cette lecture fraîche et légère, sans prétention aucune puisque tout est bien qui finit bien, et qui a le merveilleux avantage, au-delà du bien-être qu'il procure, de ne pas être niais. L'auteure est drôle en toute occasion. Ni homme, ni femme, ni objet, ni lieu, ni climat n'échappent à sa verve jubilatoire et c'est là le vrai point fort du bouquin. Au lieu de sentir la poussière des lieux communs, ça sent bon l'air marin et les brassées de fleurs printanières. Ça ne révolutionne rien, et ça le sait, mais ça met quand même deux trois trucs sur la table, et ça le sait aussi. Et puisque la table en question donne directement sur le golfe de Gênes, j'aime autant vous dire que c'est imparable pour avoir le sourire. A consommer sans modération !

Lecture commune avec George. Allons voir son billet !

avril enchanté,elizabeth von arnim,le mois anglais,vacances,italie,château,amitié,féminité,mariage,amour,liberté
Et comme chaque année en juin, c'est le mois anglais chez Lou et Titine !

 

iframe src="http://www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Flapetitemarchandedeprose.hautetfort.com%2Farchive%2F2020%2F05%2F30%2Favril-enchante-d-elizabeth-von-arnim-6242407.html&layout=button_count&show_faces=false&width=50&action=like&colorscheme=light" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" style="border:none; overflow:hidden; height:30px">

Commentaires

J'aime l'auteur! J'ai lu deux fois ce roman...

Écrit par : keisha | 01/06/2020

Répondre à ce commentaire

Je pense que c'est un livre que je relirai aussi ! En cas de coup de mou, ça me semble le parfait remède. Évidemment, j'ai bien l'intention de continuer à lire les œuvres d'Elizabeth Von Arnim après une telle entrée en matière !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Je ne connais pas ce titre mais je le lirai avec plaisir car j'ai lu 2 titres d'elles et elle a un vrai talent d'ironie et de cruauté quand elle veut, ou de "petits plaisirs de la vie dans un grand jardin", c'est une fine observatrice.

Écrit par : nathalie | 01/06/2020

Répondre à ce commentaire

Je n'ai rien de plus à ajouter à ton commentaire, Nathalie, je suis complètement d'accord avec tout ce que tu dis !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Oui, à lire sans modération !!! J'adore ce roman que j'ai découvert il y a de nombreuses années et je suis toujours ravie de voir de nouvelles lectrices l'apprécier.

Écrit par : Titine | 01/06/2020

Répondre à ce commentaire

J'ai hâte de découvrir plus amplement Elizabeth Von Arnim à présent !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Je l'ai depuis longtemps dans ma PAL mais je ne l'ai toujours pas lu, et comme je le disais à George c'est une romancière que je connais moins bien à cette époque, alors que j'ai plusieurs titres en attente chez moi. Vous me donnez toutes deux très envie de sortir ce livre de mon étagère ! Merci pour ce premier billet :)

Écrit par : Lou | 01/06/2020

Répondre à ce commentaire

Pour ma part, j'ai passé quatre ans à me dire qu'il fallait que je le sorte de ma PAL... Et je peux te dire que maintenant que c'est fait, je m'aperçois que c'est vraiment la meilleure idée que j'ai eue ! J'espère qu'il en sera de même pour toi !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Oh bin didonc...vous nous donnez envie de lire cette auteure...ouii didonc

Écrit par : rachel | 01/06/2020

Répondre à ce commentaire

Fantastique !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

"Feel good de bon goût", c'est exactement la formule qui convient ! :-) J'en garde aussi un très bon souvenir. Bonne suite de mois anglais!

Écrit par : FondantGrignote | 02/06/2020

Répondre à ce commentaire

Bonne suite de mois anglais à toi aussi !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Je l'avais beaucoup apprécié aussi. Les rapports hommes/femmes m'avaient marquée. Je pense le relire un jour.

Écrit par : Lilly | 02/06/2020

Répondre à ce commentaire

Et c'est étonnamment parce que les relations hommes/femmes restent à la fois assez conventionnelles (clairement Elizabeth Von Arnim ne révolutionne rien) mais elle pose malgré tout quelques bonnes questions. Les personnages, en outre, sont truculents. Que dire de l'épisode de la salle de bains, par exemple !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Je me retrouve parfaitement dans ton billet. Je serais bien restée un peu plus longtemps à San Salvadore.

Écrit par : George | 02/06/2020

Répondre à ce commentaire

Et moi donc ! Je me suis tellement dit tout le long du roman que moi aussi j'irais bien passer un petit mois dans ce château médiéval !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Tu m'as vraiment donné envie avec ce billet ! Il fera partie de mes prochains achats !

Écrit par : Lisa | 02/06/2020

Répondre à ce commentaire

J'en suis tellement ravie ! J'espère qu'il te plaira !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Oh, tu me donnes sacrément envie de le relire ! Mais j’ai d’autres titres d’elle dans ma PAL, que je préfère découvrir avant... en espérant retrouver cette plume, pleine de fraîcheur et de piquant !

Écrit par : ellettres | 02/06/2020

Répondre à ce commentaire

Mais oui, découvrons d'abord d'autres titres de cette chouette auteure avant de replonger dans cette Italie idyllique !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

L'auteur me tente mais l'aspect feel good un peu moins...

Écrit par : maggie | 03/06/2020

Répondre à ce commentaire

Je n'aime pas spécialement, pour ne pas dire pas du tout, les romans feel good mais celui-ci vaut le détour, précisément parce qu'il est de qualité.

Écrit par : Lili | 03/06/2020

J'aime tant cette auteure !

Écrit par : Hélène | 03/06/2020

Répondre à ce commentaire

Elle semble faire l'unanimité !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Les Anglais aimaient bien l'Italie comme lieu de villégiature apparemment (je suis en train de lire Avec Vue sur l'Arno ^^). Rien que les mots "verve jubilatoire" de ton avis me donnent envie ! Je note !

Écrit par : Alexielle | 03/06/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est vrai ! C'est l'attrait de l'art, sans doute ! Aujourd'hui, ils semblent préférer l'Espagne héhé !

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Le golfe de Gênes me tente bien, et le reste aussi!

Écrit par : eimelle | 03/06/2020

Répondre à ce commentaire

Qui peut résister au golfe de Gênes !?

Écrit par : Lili | 03/06/2020

Elizabeth Von Arnim ! Ah la la ! Quelle merveille ! Avril enchanté, Tous les chiens de ma vie, En caravane, ... Tiens, je vais les re-feuilleter un de ces soirs. Merci !

Écrit par : Bonheur du Jour | 04/06/2020

Répondre à ce commentaire

Avec plaisir ! Belle journée au gré de ces douces pages !

Écrit par : Lili | 05/06/2020

Chouette! C'est vrai que le combo lecture britannique + golfe de Gênes vend du rêve. (Et pourtant, je connais bien Gênes, vu que j'y suis née, et c'est une ville particulière qui ne vend pas forcément du rêve... Mais la côte ligure est indéniablement merveilleuse !)

Écrit par : Alys | 06/06/2020

Répondre à ce commentaire

Ah oui, Gênes elle-même n'est pas dingue alors ? Bon, mais la côte, indéniablement...

Écrit par : Lili | 07/06/2020

Bein, c'est vraiment particulier. C'est une ville très étroite, coincée entre la mer et la montagne. Les ruelles du centre historiques sont particulièrement étroites, même pour l'Italie, et il y a l'autoroute qui passe par-dessus la ville – enfin, qui passait, vu que le pont s'est effondré il y a deux ou trois ans, ahah. Et puis le port est assez présent, avec un côté industriel qui n'est guère réjouissant. En revanche, il y a plein de beaux bâtiments, comme partout en Italie, et des merveilles artistiques dans les musées et les églises. C'est décidément une ville qui a une âme. On aime ou on n'aime pas, je pense.

Écrit par : Alys | 08/06/2020

J'ai lu un livre de l'autrice et je me souviens de l'écriture plutôt belle, exigeante et précise.

Écrit par : Philisine Cave | 08/06/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, exactement. J'ajouterais piquante aussi. J'ai vraiment apprécié son ton ironique très vif.

Écrit par : Lili | 09/06/2020

Écrire un commentaire