Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2013

Un retour de vacances et un nouveau challenge !

Que les vacances font du bien ! On ne le dira jamais assez ! Rien de grandiloquent mais se ressourcer auprès de sa famille, flâner dans des endroits aimés et en découvrir d'autres (parce que depuis qu'on est parti, la vie continue dans la ville) sont des grands plaisirs.

Bon, inutile de vous dire que j'ai encore glané quatre tonnes de bouquins dont je vous passe la moisson en images pour cette fois parce que j'ai la flemme (j'avoue). Mais en gros, il y a de l'amérindien (c'est l'envie du moment), de l'impro totale et des titres notés de longue date. Bref, un florilège de craquages en librairies comme on les aime ! Vous en verrez le résultat de lecture au fil du blog, comme toujours.

Cela étant dit et malgré un gros décrocrage du net pendant cette semaine, j'ai quand même trouvé le moyen de m'inscrire au nouveau challenge de Bianca à savoir "Les 100 livres à lire au moins une fois". Ben ouais hein, on change pas une lectrice compulsive !

 

 

challenge-des-100-livres-chez-bianca.jpg

Pour l'occasion, j'ai récapitulé les différents titres selon 3 catégories (ouais, ouais). En vert ceux que j'ai lus avant d'ouvrir ce blog et qui ne seront donc pas chroniqués ici (soit 26 au total), en rose, ceux qui ont été lus et chroniqués ici (soit 3 petits bouquins), et en bleu, ceux qui dorment sur ma PAL (16 bouquins). Au total, j'ai donc déjà lu un petit tiers des indispensables de cette liste : ce n'est pas mirobolant mais ça se défend quand même !
J'apprécie beaucoup que la liste mélange de grands classiques et des ouvrages plus contemporains, tous styles confondus. Ce sera encore l'occasion de pas mal de découvertes enrichissantes ! Bref, sous peu, je prends le départ de ce challenge. Merci Bianca pour cette bonne idée !

1984, George Orwell

A la croisée des mondes, Philip Pullman

Agnès Grey, Agnès Brontë

Alice au Pays des merveilles, Lewis Carroll

Angélique marquise des anges, Anne Golon

Anna Karenine, Léon Tolstoï

A Rebours, Joris-Karl Huysmans

Au bonheur des dames, Émile Zola

Avec vue sur l’Arno, E.M Forster

Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell

Barry Lyndon, William Makepeace Thackeray

Belle du Seigneur, Albert Cohen

Blonde, Joyce Carol Oates

Bonjour tristesse, Françoise Sagan

Cent ans de solitude, Gabriel Garcia Marquez

Charlie et la chocolaterie, Roald Dahl

Chéri, Colette

Crime et Châtiment, Féodor Dostoïevski

De grandes espérances, Charles Dickens

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Des souris et des hommes, John Steinbeck

Dix petits nègres, Agatha Christie

Docteur Jekyll et Mister Hyde, Robert Louis Stevenson

Don Quichotte, Miguel Cervantès

Dracula, Bram Stocker

Du côté de chez Swann, Marcel Proust

Dune, Frank Herbert

Fahrenheit 451, Ray Bradbury

Fondation, Isaac Asimov

Frankenstein, Mary Shelley

Gatsby le magnifique, Francis Scott Fitzgerald

Harry Potter à l’école des sorciers, J.K Rowling

Home, Toni Morrison

Jane Eyre, Charlotte Brontë

Kafka sur le rivage, Haruki Murakami

L’adieu aux armes, Ernest Hemingway

L’affaire Jane Eyre, Jasper Fforde

L’appel de la forêt, Jack London

L’attrape-cœur, J. D. Salinger

L’écume des jours, Boris Vian

L’étranger, Albert Camus

L’insoutenable légèreté de l’être, Milan Kundera

La condition humaine, André Malraux

La dame aux camélias, Alexandre Dumas Fils

La dame en blanc, Wilkie Collins

La gloire de mon père, Marcel Pagnol

La ligne verte, Stephen King

La nuit des temps, René Barjavel

La Princesse de Clèves, Mme de La Fayette

La Route, Cormac McCarthy

Le chien des Baskerville, Arthur Conan Doyle

Le cœur cousu, Carole Martinez

Le comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas

Le dernier jour d’un condamné, Victor Hugo

Le fantôme de l’opéra, Gaston Leroux

Le lièvre de Vaatanen, Arto Paasilinna

Le maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov

Le meilleur des mondes, Aldous Huxley

Le nom de la rose, Umberto Eco

Le parfum, Patrick Süskind

Le portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupery

Le père Goriot, Honoré de Balzac

Le prophète, Khalil Gibran

Le rapport de Brodeck, Philippe Claudel

Le rouge et le noir, Stendhal

Le Seigneur des anneaux, J.R Tolkien

Le temps de l’innocence, Edith Wharton

Le vieux qui lisait des romans d’amour, Luis Sepulveda

Les Chroniques de Narnia, CS Lewis

Les Hauts de Hurle-Vent, Emily Brontë

Les liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos

Les Malaussène, Daniel Pennac

Les mémoires d’une jeune fille rangée, Simone de Beauvoir

Les mystères d’Udolfo, Ann Radcliff

Les piliers de la Terre, Ken Follett

Les quatre filles du Docteur March, Louisa May Alcott

Les racines du ciel, Romain Gary

Lettre d’une inconnue, Stefan Zweig

Madame Bovary, Gustave Flaubert

Millenium, Larson Stieg

Miss Charity, Marie-Aude Murail

Mrs Dalloway, Virginia Woolf

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee

Nord et Sud, Elisabeth Gaskell

Orgueil et Préjugés, Jane Austen

Pastorale américaine, Philip Roth

Peter Pan, James Matthew Barrie

Pilgrim, Timothy Findley

Rebecca, Daphne Du Maurier

Robinson Crusoé, Daniel Defoe

Rouge Brésil, Jean Christophe Ruffin

Sa majesté des mouches, William Goldwin

Tess d’Uberville, Thomas Hardy

Tous les matins du monde, Pascal Quignard

Un roi sans divertissement, Jean Giono

Une prière pour Owen, John Irving

Une Vie, Guy de Maupassant

Vent d’est, vent d’ouest, Pearl Buck

Voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Céline

18/04/2013

Où votre invétérée blogueuse file à l'anglaise, non sans vous laisser un poème

Enfin, à l'anglaise, c'est vite dit. Disons plutôt que je vais voir en région Rhône-Alpes si j'y suis pour une semaine, d'abord du côté de Chambéry, puis du côté de Lyon (parce qu'on ne change pas les recettes amicales et familiales qui gagnent) (Et puis, ne dit-on pas que la montagne, ça vous gagne - aussi :)

La dent du chat.jpg

 

En attendant de vous retrouver, je vous laisse un poème sublime de Tomas Tranströmer (Prix Nobel de Littérature 2011) que j'ai découvert depuis peu. Il écrit une poésie à la fois aérienne et profondément ancrée dans la matérialité de la vie et de la nature. Un joli mélange qui annonce comme il se doit les vacances printanières !

Je vous souhaite à tous et toutes de belles journées et vous dis à bientôt !

 

Prélude


L'éveil est un saut en parachute hors du rêve.
Libéré du tourbillon qui l'étouffe, le voyageur
tombe dans les zones vertes du matin.
Les objets s'enflamment. Il distingue - dans la position palpitante
du pinson - les phares puissants d'un système radiculaire
qui tournoie dans les bas-fonds. Mais au-dessus de la terre
il y a - en un flux tropical - cette verdure aux bras dressés, à l'écoute
des rythmes d'une pompe invisible. Et il
descend vers l'été, se laisse chuter
dans son cratère éblouissant, glisse
le long du puits d'ères vertes et humides
vibrant sous la turbine du soleil. Ainsi s'arrête
dans l'instant sa course verticale et les ailes se déploient
pour le repos d'un aigne pêcheur au-dessus des eaux qui filent.
Le son banni
d'une trompe à l'âge de bronze
reste accroché au-dessus de l'abîme.
Aux premières heures du jour, la conscience peut étreindre de monde
comme une main saisit une pierre chauffée par le soleil.
Le voyageur est sous l'arbre. Après
sa chute dans le tourbillon de la mort,
une grande lueur : va-t-elle s'étendre sur sa tête ?

 

 

*

09:00 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (6)

06/04/2013

Moisson d'anniversaire : Merci mille fois !

Voilà le topo : j'ai changé de dizaine il y a peu de temps. A cette occasion, j'ai craqué la banque et réuni tous mes proches dans un gîte en pleine cambrousse pour faire une chouille d'enfer. Je remercie d'ailleurs encore une fois au passage tous ceux qui en étaient pour ce fantastique week-end !

Et figurez-vous, que parmi les cadeaux que j'ai reçus, s'étaient glissés quelques livres - à croire que je suis connue comme le loup blanc hin hin. Voilà donc cette moisson toute particulière pour moi : une moisson pleine d'amitié, de tendresse et de partage où chacun a mis un peu de ses goûts pour m'offrir de nouvelles découvertes.

DSCN0100.JPG

Dans la rubrique livres d'art, un ouvrage sur Frida Kahlo viendra compléter les quelques autres que je possède déjà et qui lui sont consacrés. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est vraiment une stupéfiante peintre que je vous invite à découvrir - à la fois onirique et d'une lucidité acérée.

Puis une bible de l'art contemporain : passionnant tant personnellement que pour y trouver des sources d'inspirations pour mes cours, je sens !

Et enfin, un livre consacré aux arts premiers d'Amérique du Nord : GE-NIAL ! Autant les améridiens m'attirent beaucoup d'un point de vue spirituel, historique, et dès lors qu'ils apparaissent en littérature, autant je ne connais rien à leur art. Ce livre va remédier à cette lacune !

DSCN0090.JPG

Dans la rubrique littérature, un florilège de genres et même de langues !
Aziyadé de Pierre Loti, auteur que je voulais découvrir déjà depuis un moment avec son Pêcheur d'Islande qui attend sagement sur mon Kindle. Où il est question d'amours orientalistes mêlant différents genres littéraires (lettres, autofiction, journal...). Une plongée totale dans un autre monde ! au passage, j'ai découvert que Pierre Loti était un écrivain du XIXe tandis que je l'aurai situé plus tard. Comme quoi, on en apprend tous les jours !

L'évidemment mythique Game of Thrones de George R. R. Martin qu'on ne présente plus, qu'une chère amie a eu la bonne idée de m'offrir en anglais - ainsi qu'elle le lit elle-même. J'avoue que, de prime abord, le pavé en langue étrangère, sachant que j'ai cessé de lire en anglais depuis un bail, me fait un peu flipper mais je serai vaillante et j'y arriverai !

La fin des temps de Murakami : Ahhh depuis le temps qu'on en parlait de ce Murakami là ! Ecrit il y a presque 30 ans, il fait parait-il montre d'un côté fort déjanté qu'on ne retrouvait pas dans 1Q84. J'ai hâte de vérifier ça de mes propres yeux ! A noter l'édition magnifique avec cette 4eme de couverture juste géniale : "A partir de maintenant, tu vas aller tous les jours à la bibliothèque et lire les vieux rêves. Autrement dit, ce sera ton boulot". Comment résister à une telle invitation au voyage?!

Rien n'est trop beau de Rona Jaffe : Le quotidien de jeunes secrétaires d'édition new-yorkaises des années 50. Un livre que je sens à mi-chemin entre la chronique historique d'une grosse pomme et d'un monde du livre en plein essor et un Sex and the city version pin up ! Ca promet un sacré bon moment !

Tanguy de Michel Del Castillo : Un premier roman autobiographique qui relate une enfance prise dans le tourment de la guerre d'Espagne. Une découverte totale (le nom de l'auteur m'était même inconnu) qui me fera renouer avec l'autobiographie - genre que je n'ai pas lu depuis un moment (et en écrivant ça, je me fais mentir en repensant que j'ai lu Just Kids de Patti Smith l'été dernier, tiens. Mais c'est l'exception qui confirme la règle^^)

Chercheur de thé de François-Xavier Delmas qui recueille un florilège d'extraits de son blog éponyme. Delmas n'est rien moins que le fondateur du Palais des thés et sillonne donc le monde depuis 20 ans à la recherche de thés divers, variés et surtout délicieux. Il raconte ces voyages sur son blog dont il livre ici les meilleurs morceaux. Un livre très original qui se dégustera, vous pensez bien, avec une tasse de thé !

Et pour finir, j'avoue que je me suis octroyée deux cadeaux perso : deux ouvrages d'Edith Wharton que je voulais découvrir depuis un monde, Les new-yorkaises et Sur les rives de l'Hudson. Si je dis qu'elle a l'air d'être une Fitzgerald au féminin, j'ai bon ? En tout cas, j'ai hâte de la découvrir et les nouvelles couvertures des éditions poche sont d'enfer !

 

Merci mille fois à tous ceux qui m'ont offert ces livres fantastiques, merci mille fois à tous ceux qui m'ont offert autre chose, merci mille fois à ceux qui sont là tout simplement dans mon coeur et dans ma vie. Et c'est parti pour la trentaine dans la joie et la bonne humeur woohoo !

Bon week-end à tous !

12:15 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (8)